#Molière


2017. Quelque part dans les banlieues d’une grande métropole, quelques garçons rassemblés contre un mur au pied d’un immeuble…Une bande ? Un gang ? Un signal bref…quelqu’un arrive…

-« Hors d’ici tout à l’heure et qu’on ne me réplique pas… »
C’est parti : Molière a encore frappé…frappé pas seulement les trois coups traditionnels !
Ce spectacle, à six acteurs, peut se jouer partout : sur une place, dans une cour, sur un terrain de basket, un stade, une salle de sport, dans un lycée, un collège, au bord d’une piscine, un parking, en plein air, en plein jour, en plein soleil, sous la pluie… Et même dans un théâtre.
Molière depuis trois siècles et demi interrogent notre monde.« C’est se moquer » disent les nouveaux pédants, « le monde a terriblement changé depuis le XVIIème siècle.»
En apparence, mais cet « effet de distance », paradoxalement renforce notre propos. Car si nous remisons les perruques, dentelles, de la fidèles reconstitution historiques que reste t’il ? L’essentiel :
-un texte qui parle de nous
-des dialogues comiques qui continuent de poser des questions semblables à celles qui agitent encore les médias
Tout, en effet, y est passé au crible : les tares sociales (et « morales ») indéracinables,
la famille et les rapports amoureux (mais quoi de plus complexe, étrange, « actuel », que le couple Célimène/Alceste du « Misanthrope »)
Tout ce qui hante notre quotidien est là : les sectes, les dérives religieuses, les manipulations de toutes sortes, l’omniprésence malsaine de l’argent.
Si la dramaturgie est de notre cru, les mots, tous les mots, sont bel et bien de Molière ; fragments tiré d’écrits divers qui, assemblés à la manière des procédés surréalistes créent une œuvre inattendue. Ainsi, dans notre spectacle on percevra fatalement l’écho de voix d’Alceste, d’Harpagon, de Tartuffe, de Scapin, de Dom Juan et de Sganarelle parmi d’autres, car dans ce concert d’un nouveau genre se glisseront des voix bien moins célèbres émergeant de « L’Étourdi » des « Facheux » du « Cocu imaginaire » plus quelques autres surprises.

Mise en scène: Pieryk Vanneuvile

Dramaturgie: Robert Angebaud
Avec: Noèmie Colardeau – Charly Dô – Agnés François – Pierre-Hugo Moulines
Lumières: Florian Pagés

zarastro_paralicebarbosa12zarastro_paralicebarbosa14

Dossier du spectacle